En cas de sinistre : 1 866 662-0661

Mieux gérer ses opérations de dégel de conduites d’eau, c’est diminuer ses risques!

Les nuits glaciales de l’hiver gèlent le sol en profondeur, parfois au point de geler l’eau dans les conduites desservant la population. Dès lors, il peut arriver que des citoyens privés d’eau interpellent rapidement la municipalité afin que celle-ci procède au dégel des conduites d’alimentation en eau. Si votre municipalité désire prendre la responsabilité d’effectuer les travaux de dégel des conduites d’eau, vous devriez vous assurer de contrôler pleinement la situation.

Pour ce faire, votre municipalité devrait, d’une part, se doter d’une politique sur les services de dégel de conduites. Celle-ci devrait renfermer les règles, les normes et les procédures à suivre pour répondre de manière conforme à de telles demandes, le protocole d’intervention sécuritaire à être effectué par les entrepreneurs et vos employés, la liste des méthodes de dégel à privilégier de même que les responsabilités et les redevances en lien avec chaque demande de dégel de conduite d’eau.

D’autre part, vous devriez dresser un registre des réparations des conduites d’eau potable en y indiquant les profondeurs atteintes par le gel, une description de la conduite, l’environnement, l’événement survenu et l’intervention réalisée. Cette pratique peut faciliter l’adoption de mesures préventives ciblées, tel un envoi systématique d’avis préventifs aux immeubles dont la conduite est réputée plus sensible au gel. De plus, vous pourriez prévenir le gel des conduites d’eau lors des travaux d’excavation et de réparation. Par exemple, en enfouissant plus profondément une conduite ou en éloignant son tracé des sources de gel. Finalement, vous devriez faire former vos employés, afin que chaque intervention demeure sécuritaire.

Quoi faire pour éviter que les conduites d’eau gèlent?

À la base, vous devriez informer vos citoyens des mesures à prendre afin de diminuer les risques de gel des conduites d’eau, notamment :

  • Maintenir un épais couvert de neige au-dessus de l’entrée de service d’eau afin de prévenir le gel du sol en profondeur.
  • En présence d’un fil chauffant, s’assurer qu’il soit fonctionnel avant chaque hiver.
  • En période de grands froids et d’absence à la maison au-delà de 24 heures, laisser couler un filet d’eau en permanence.

Par ailleurs, lors des travaux municipaux d’excavation et de réparation des conduites d’eau, afin que toutes les nouvelles conduites soient conçues pour être moins sensibles au gel, il est fortement recommandé de vous référer à l’annexe C de la norme BNQ 1809-300 – Travaux de construction – Clauses techniques générales – Conduites d’eau potable et d’égout, édition 2007.

Comment dégeler les conduites de façon sécuritaire?

Plusieurs municipalités utilisent une méthode appelée la technique par induction de courant électrique. Bien qu’efficace, elle demeure très risquée, car le courant induit est involontairement dévié vers d’autres éléments métalliques que la conduite à dégeler. Ainsi, il arrive que des incendies se déclarent dans l’immeuble, et ce, plusieurs heures après l’intervention. Si vous avez recours à cette procédure, assurez-vous de faire appel à un électricien et qu’il respecte le protocole. Pour réduire les risques, privilégiez les méthodes plus sécuritaires telles que le dégel à l’eau chaude ou à la vapeur.

Pour approfondir vos connaissances, communiquez avec notre Service de la gestion des risques.

Partagez :

Écrit par

Philippe Tardif

Conseiller en gestion des risques | Électricité et systèmes

< Retour au blogue
D’autres articles qui pourraient vous intéresser :
Vos bâtiments de grande valeur sont-ils bien protégés?
Il est fréquent qu’une municipalité regroupe plusieurs services sous un même toit. Cette concentration des usages implique forcément une augmentation de la valeur du bâtiment. En cas d’incendie, la perte risquerait d’être très importante : dommages à l'immeuble et au contenu, répercussions financières et opérationnelle majeures pour la municipalité. Il est donc essentiel de protéger adéquatement ces immeubles de grande valeur.
Quoi faire pour éviter la surcharge de neige sur les toits cet hiver?
Les toitures québécoises sont conçues pour affronter nos rudes hivers. Toutefois, l’accumulation de neige et de glace combinées à de la pluie et à des redoux peuvent augmenter significativement la charge sur le toit de vos immeubles, même si l’épaisseur totale de l’accumulation semble raisonnable.
Chauffage d'appoint : Quelques conseils pour le temps froid qui est à nos portes!
Saviez-vous que les appareils de chauffage d’appoint sont conçus uniquement pour fournir temporairement de la chaleur et qu’ils ne doivent jamais être en fonction sans surveillance?