En cas de sinistre : 1 866 662-0661

Le renouvellement du contrat d’assurance : êtes-vous bien préparé?

Lors du renouvellement du contrat d’assurance, il peut être tentant, par souci de rapidité, de simplement reconduire les mêmes protections qui avaient cours l’année précédente. Or, il est possible que les protections choisies ne reflètent plus la situation de votre municipalité aujourd’hui.

Pour bien se préparer au renouvellement des conditions particulières de son contrat d’assurance, il importe de prendre le temps nécessaire pour dresser un portrait complet de ce que votre municipalité possède, de ses activités et des risques spécifiques liés à sa situation géographique. Les informations ainsi rassemblées pourront être communiquées à votre courtier pour faciliter le processus de renouvellement et surtout pour vous assurer une couverture adaptée à vos besoins.

Vous pouvez diviser votre inventaire en trois grandes catégories :

  • Ce que la municipalité possède (bâtiments, biens, véhicules et équipements divers)
  • Ce que la municipalité fait (organisation d’activités, services aux citoyens, émission de permis, chantiers, etc.)
  • Les particularités géographiques de la municipalité (situation géographique, barrages, milieux humides et boisés, sentiers, plans d’eau, etc.)

Vous trouverez ci-dessous quelques éléments essentiels à considérer dans votre processus d’analyse.

Quels biens doivent être protégés?

Faites l’inventaire de l’ensemble des bâtiments municipaux en spécifiant où ils sont situés. Pour chacun d’entre eux, notez leur superficie, leur année de construction et leur affectation (si certains sont inoccupés, il faut le mentionner également). Ceci permettra de déterminer, entre autres, si certains bâtiments ont besoin de protections supplémentaires. Bien sûr, prenez soin d’ajouter tout nouveau bâtiment que la municipalité aurait acquis dans la dernière année.

Passez ensuite en revue l’ensemble des biens autres qu’immobiliers possédés par la municipalité, que ce soit les meubles, les œuvres d’art, le matériel informatique, la collection de la bibliothèque. Notez les informations concernant la valeur, l’âge et tout autre détail permettant d’établir la protection adéquate pour chacun des biens. Faites également une liste exhaustive de vos équipements et de vos véhicules. Cette liste doit comprendre au minimum la fonction de chacun et la date d’acquisition par la municipalité. De plus, précisez l’emplacement de chacun de vos biens. Un bâtiment abritant plusieurs biens de grande valeur peut présenter un besoin accru de couverture.

Quelles activités doivent être protégées?

Après avoir déterminé ce que votre municipalité possède, il est important d’établir quelles activités doivent également être protégées par votre assurance. Pour ce faire, faites d’abord l’inventaire des services que vous offrez aux citoyens. Pour chaque service, détaillez les principales activités, en particulier celles qui pourraient nécessiter une protection supplémentaire.

Votre municipalité doit aussi être protégée en cas d’erreur ou d’omission par les professionnels que vous employez. Pour ce faire, faites une liste de tous vos employés en précisant leur service et leurs principales tâches.

Finalement, il est très important de garder un registre de tous les chantiers en cours et à venir sur le territoire de votre municipalité et de consigner les dates de début et de fin de ces derniers ainsi que les professionnels responsables de chacun.

Quelles sont les particularités géographiques?

Dans un dernier temps, concentrez-vous sur la situation géographique de la municipalité et comment celle-ci pourrait influencer votre couverture d’assurance.

Repérez tout plan d’eau situé sur le territoire de votre municipalité ou à proximité ainsi que tout historique de débordement de ceux-ci. Si vous avez un ouvrage de retenue naturel ou artificiel, consignez tout détail pertinent sur sa construction et sur ce qu’il protège. Si votre territoire compte des milieux humides ou boisés, détaillez-en la superficie ainsi que la localisation.

De plus, si votre municipalité est exposée à certains aléas climatiques particuliers (tremblement de terre, inondation, érosion du sol, etc.), notez les détails concernant les emplacements touchés par tout sinistre antérieur.

Finalement, il est important de consigner tout lieu ouvert au public dont la municipalité est propriétaire ou gestionnaire. Faites l’inventaire de tous les lieux touristiques, les campings, les parcs, les sentiers et autres endroits qui accueillent des visiteurs, en précisant les installations et les services offerts sur place.

Ce processus peut paraître lourd à première vue, mais une fois qu’il a été fait en entier une première fois, il suffit de prendre quelques minutes régulièrement pour mettre à jour l’inventaire et vous assurer d’être couvert pour l’ensemble de vos activités et de vos biens. Cela est essentiel pour assurer la pérennité de vos services aux citoyens ainsi que pour optimiser votre couverture en cas de sinistre recevable.

Partagez :

Écrit par

Organisation

Mayssa Rifaï

Directrice | Souscription

< Retour au blogue
D’autres articles qui pourraient vous intéresser :
L’assurance : des besoins locaux, un marché mondial
Le saviez-vous? Les compagnies d’assurance transfèrent à certaines conditions une partie de leurs risques à des assureurs que l’on appelle des réassureurs.
L’amélioration du risque municipal
L’accès à de l’assurance générale complète et adaptée aux activités municipales n’a pas toujours été aisé pour les municipalités québécoises.
Vos chantiers municipaux sont-ils bien protégés?
Les municipalités sont au cœur du développement de leur territoire. Ainsi, elles peuvent entreprendre des chantiers de divers types et de diverses envergures au cours d’une même année.