En cas de sinistre : 1 866 662-0661

COVID-19 : Réouvertures des piscines et aires de jeux extérieures

Le 30 mai dernier, le gouvernement a annoncé qu’il permettait la réouverture des jeux d’eau, pataugeoires et piscines extérieures ainsi que d’autres types de modules de jeux situés dans les parcs publics dans le but d’offrir aux citoyens la possibilité de se rafraîchir. Notez que l’ouverture des installations intérieures n’est pas encore autorisée.

En réponse à cette annonce, l’Association des responsables aquatiques du Québec (ARAQ) a publié un Guide de réouverture progressive des installations aquatiques en contexte de COVID-19 en collaboration avec divers intervenants du milieu. Ce guide a pour but d’outiller les propriétaires, gestionnaires et opérateurs d’installations aquatiques dans le processus de réouverture, qui est rendu plus complexe en raison des nouvelles directives émises par le gouvernement et la Santé publique.

Si elles choisissent d’ouvrir les modules de jeu, pataugeoires et piscines extérieures sur leur territoire, les municipalités devraient prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du public et de leurs employés dans leurs installations.

En premier lieu, comme c’est le cas pour la relance de l’ensemble des activités, les municipalités doivent respecter les balises dictées par la Santé publique, ainsi que celles recommandées par l’ARAQ dans son nouveau guide. En effet, chaque propriétaire ou opérateur d’installations aquatiques doit élaborer son propre plan de réouverture.

De plus, il sera important de prendre le temps nécessaire pour bien préparer l’ouverture des installations avant d’y accueillir le public. En effet, l’aménagement des lieux et la formation des employés et des sauveteurs en ce qui a trait aux nouvelles normes sont des étapes essentielles qu’il ne faut absolument pas négliger. De nouveaux protocoles doivent être élaborés entre autres pour le contrôle de la qualité de l’eau, le nettoyage et la désinfection des installations.

Pour les usagers, de nouveaux règlements doivent aussi être mis en place en ce qui a trait notamment à :

  • La capacité de baigneurs maximale
  • La capacité maximale par vestiaire
  • Les points d’entrée et de sortie du site
  • Les files d’attente pour les équipements particuliers (ex. plongeons, glissoires, cordes de Tarzan, etc.)

Aires de jeu

En ce qui concerne les aires de jeu et les équipements de parc tels que les abreuvoirs, les municipalités qui souhaitent en redonner l’accès devront les désinfecter régulièrement et, idéalement, tenir un registre de leurs interventions. La décision d’ouvrir les aires de jeu ou non est l’entière prérogative des municipalités et celles-ci devraient prendre le temps d’évaluer la situation avant de statuer.

Pour toute question par rapport aux piscines, pataugeoires et aires de jeu, n’hésitez pas à contacter les conseillers en gestion des risques de La Mutuelle des municipalités du Québec (MMQ). Ils sont présents pour aider les municipalités membres à naviguer dans le contexte particulier de la pandémie de la COVID-19.

Partagez :

Écrit par

Organisation

Sébastien Rainville

Directeur | Gestion des risques

< Retour au blogue
D’autres articles qui pourraient vous intéresser :
Camps de jour : Quand qualité et sécurité vont de pair!
Nous vous présentons un survol d’éléments essentiels à considérer pour offrir des camps de jour sécuritaires.
Testez vos connaissances juridiques concernant les terrains de balle
Grâce à 4 vrai ou faux entourant la responsabilité civile et les troubles de voisinage, voyez où en sont vos connaissances en la matière.
Misez sur « l’organisation préventive » lors de vos événements
Organiser un événement sécuritaire exige une minutieuse planification et la collaboration de nombreux intervenants afin d’éviter de voir sa responsabilité engagée et ses biens endommagés.